Retour au pays après le backpacking: 5 conseils pour faciliter ton retour

So. You’ve backpacked around for a few months, a year, maybe more. You might even have worked abroad, and there is a city somewhere you call your second home. You had no schedule, no responsibilities, no obligations other than following your heart and your immediate desires. You filled your backpack with vivid memories and intense experiences. You had the time of your life.

And then one morning, just like that, you were on a plane heading back home. Nobody had warned you this day would come. You were traveling and it felt like those days would never end.

But they did.

De retour à la maison, tu as été sur un high pendant un temps. Tu passais pour l’exotique, l’aventurier, celui ou celle qui avait erré et vu le monde. Tous tes amis, toute ta famille voulaient t’amener prendre un verre ou te recevoir à souper. Puis, ça aussi a fait son temps.

Après avoir avalé tout ce qui t’avait manqué durant ton périple, avoir dormi en appréciant bénéficier enfin de ta propre chambre, avoir pris des vraies douches en privé, avoir fait ton lavage gratuitement sans te presser, avoir déposé tes maigres possessions dans tes tiroirs… bien voilà, la vie normale a repris perfidement son cours, la routine a recommencé à t’assomer tranquillement.

Now what? Qu’est-ce que tu peux faire pour éviter la déprime maintenant que tu es revenu entre quatre murs?

Image by Fabian Steinmetz from Pixabay

5 conseils pour faciliter ton retour après un long périple en backpacking

1. Fais une place à ce qu’il reste de tes voyages dans une pièce de ta maison ou de ton appartement

C’est important d’afficher la beauté de ton voyage. Oublie le numérique et imprime tes plus belles photos, les plus significatives, et affiche-les. Déniche une carte du monde ou d’un continent en particulier et traces-y ton périple. Dispose les quelques objets que tu as rapportés bien en évidence. All this will scream loud and clear: this is whom I have become.

2. Keep in Touch

Quand on revient, ce qui est difficile est que personne de notre entourage ne comprend ce que l’on a vécu. On reste un peu pris tout seul avec ce bagage d’expériences. Les seules personnes à connaître et à saisir ce côté de toi sont celles qui ont voyagé à tes côtés ou que tu as rencontrées à l’étranger. Alors, entretiens ces relations. Et par là, je ne veux pas dire de simplement cliquer « like » sur leurs posts. J’entends leur envoyer des textos régulièrement, échanger, prendre de leurs nouvelles. Tu vivras des moments de nostalgie qu’eux seuls pourront t’aider à désarmorcer.

3. Prends le temps de prendre le temps

C’est une mauvaise idée de rentrer, puis de retourner à l’université ou au travail quelques jours après, surtout si tu as été parti plusieurs mois. Au moins trois semaines te seront nécessaires pour réapprendre à vivre au rythme de ton pays natal, pour décompresser, pour digérer tout le fabuleux qui t’habite. Tu voudras revoir des gens, mais tu auras également besoin de te retrouver seul pour faire le tri dans tes pensées et tes sentiments.

4. Find Places That Remind You of Your Favorite City or Country

Déniche des restaurants, des pâtisseries, des libraires, des épiceries qui se spécialisent dans les produits que tu as tant aimés à l’étranger. Des groupes communautaires où se retrouvent des gens de diverses origines existent également dans de nombreuses villes. Participe à leur rencontre afin de garder un contact avec le pays qui te hante.

5. Find Something Else To Dream About

Une difficulté majeure est d’avoir déjà réalisé le rêve de ta vie. À peine vingt ans et ce qui t’animait, ce pourquoi tu vivais, ce à quoi tu aspirais, est chose du passé. Yikes. Not easy. Make lists and take your time. Don’t get caught up in someone else’s dream. Think. Reflect. What other dreams do you have? It might take months to figure it out, but once you have it : write it down and start planning.

Read more: Don’t Get Stuck on a Boat Traveling to the Past

Au moment où j’écris ces lignes, le coronavirus affecte les plans de voyage de plusieurs d’entre nous. If your backpacking year has been cut short, it will make your return even more difficult et il faudra apprendre à survivre à la nostalgie. Comment vis-tu le retour?

On se retrouve sur les réseaux sociaux?

2 commentaires sur “Retour au pays après le backpacking: 5 conseils pour faciliter ton retour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.