Voyage en Alaska: à la découverte des glaciers

Voyage en Alaska

Voyager en Alaska est exceptionnel, une expédition comme on en vit peu dans une vie. Le blogue présentera une série d’articles sur cet état américain qui varieront de ce qu’il y a à y découvrir en passant par les itinéraires et la préparation. Ce premier article se concentre sur la découverte des glaciers pour un premier voyage en Alaska.

Voyage en Alaska: 3 glaciers à découvrir

D’abord, qu’est-ce qu’un glacier? Un glacier se forme au fur et à mesure que des chutes de neige s’accumulent et se compressent les unes par-dessus les autres. Plus le temps passe, plus cette neige se solidifie jusqu’à devenir dure comme de la glace. La gravité fait en sorte que cette glace se déplace, mais très lentement. (Vidéo pour en savoir plus sur les glaciers)

Les trois glaciers présentés ici sont tous facilement accessibles et demeurent une excellente façon de s’initier à la beauté de ces merveilles de la nature pour quiconque n’a jamais vécu ce type d’aventure auparavant. Accéder à ces glaciers nécessite parfois une courte marche, mais rien qui exige une forme physique particulière. Sache que le transport en commun est limité en Alaska et à moins d’avoir beaucoup de temps devant toi, louer une voiture est préférable. Il est aussi possible de réserver un tour organisé au départ d’Anchorage, là où la majorité des gens débutent leur voyage.

Le glacier Matanuska

Le glacier Matanuska se situe dans la vallée de Matanuska-Susitna à moins de deux heures d’Anchorage. Il faut simplement suivre la route 1 vers le nord (Glenn Highway). Il s’agit du plus grand glacier de l’Alaska accessible par la route et le simple fait de s’y rendre offre des paysages magnifiques. En voyageant à travers l’état et en lisant un peu sur le sujet, tu découvriras qu’il existe plusieurs types de glaciers. Celui-ci est un glacier de vallée.

Tu peux choisir de te garer au Matanuska Glacier State Recreation Site. Un sentier mène à différentes plateformes pour de superbes vues sur le glacier. Si tu as envie d’un peu plus d’aventure, stationne la voiture à Glacier Park pour accéder aux pieds du glacier. De là, il est possible de marcher sur sa surface en suivant un guide local et en louant l’équipement adéquat (des crampons, entre autres).

Pour visiter ce glacier, utilise Anchorage ou Palmer comme pied-à-terre (à moins de faire du camping; tel que déjà confessé, je n’en fais pas!).

Le glacier Worthington

Glace bleue, blanche et saleté noire sur le dessus. Glacier vue de proche
Glacier de Worthington – carrythebeautiful.com

On atteint ce glacier par le Richardson Highway. C’est une longue route depuis Anchorage, près de cinq heures qu’il est possible de faire en une journée si on ne s’arrête pas trop souvent pour profiter du panorama et des points de vue. Sinon, on passe la nuit à Copper Center ou ailleurs dans les environs (mi-chemin entre Anchorage et Worthington).

Le Worthington Glacier State Recreation Site mène directement aux pieds du glacier. On y retrouve des panneaux informatifs nous en apprennent plus sur cet univers de glace. Un sentier permet également aux visiteurs de contempler le glacier de différents points de vue. Une fois ta visite complétée, je te suggère de passer la nuit à Valdez.

Malheureusement, le glacier de Worthington, glacier de vallée, régresse depuis de nombreuses années. Il fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1968.

Le glacier Meares

Je ne le dirai jamais assez: ne te contente pas d’une croisière en tant que voyage en Alaska. Les grands espaces de l’intérieur de cet état sont majestueux et il y a tant à voir que se limiter à une croisière fait mal au coeur. Se rendre si loin pour voir si peu, sans parler de l’empreinte écologique…voyage autrement!

Toutefois, un tour de bateau d’une demi-journée dans le Prince William Sound en vaut absolument la peine. On peut observer des animaux marins, des icebergs de dizaines de mètres de hauteur et des glaciers. Celui de Meares, dans la baie de Unakwik, est de toute beauté et ses différentes teintes de bleu te fascineront. Des morceaux de glace peuvent également se détacher pendant que tu y es dans un fracas impressionnant. Ce glacier côtier est en progression.

Différentes compagnies offrent des croisières de quelques heures à partir du port de Valdez. Nous avons opté pour Stan Stephens.

Article connexe: L’Islande, une autre destination nordique

Article connexe: Trois destinations aux bords de mer escarpés (dont l’Alaska)

Lorsque les États-Unis rouvriront leurs frontières et que les voyages internationaux et intercontinentaux seront possibles, un itinéraire complet pour un voyage en Alaska s’ajoutera au blogue. D’ici là, se renseigner sur la destination permet de se contenter quelque peu. Que rêves-tu de découvrir dans cette contrée lointaine?

P.S. Je n’ai pas rencontré d’ours près des glaciers, alors ne crains rien! 😉

On se retrouve sur les réseaux sociaux?

En-tête de l’article par skeeze de Pixabay

7 commentaires sur “Voyage en Alaska: à la découverte des glaciers

    1. Oh, Ushuaia, c’est sûrement quelque chose à voir! Ça doit être grandiose! L’avantage de l’Alaska sur Ushuaia, par contre, est que les glaciers sont facilement accessibles et plusieurs sont proches de la capitale.
      Il y a trop de choses à voir dans ce bas monde…! 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.