Livre pour voyager: The Geography of Bliss

livre pour voyager

T’es-tu déjà demandé où les gens sont les plus heureux? Dans quel pays du monde le commun des mortels déclare-t-il vivre avec bonheur et plénitude? C’est l’intrigante question que s’est posé le journaliste Eric Weiner. Dans le livre pour voyager The Geography of Bliss, il présente les conclusions de son enquête.

Article connexe: Un livre sur le voyage qui fait du bien à l’âme

Cette page contient des liens affiliés. Cela veut dire que si tu effectues un achat ou une réservation, je recevrai une commission (sans que cela ne te coûte un sou de plus). Ceci me permet de garder le contenu de ce blogue gratuit.

Synopsis et critique du livre pour voyager: The Geography of Bliss

Note : 3.5 sur 5.

Synopsis

Eric Weiner, un journaliste américain plutôt bourru, se questionne à savoir dans quel pays du monde les gens sont les plus heureux. Après avoir fait une recherche théorique et consulté quelques spécialistes, il décide de boucler ses valises et de visiter les quatre coins du monde. Il se rend dans dix pays: certains se classent parmi les endroits où les gens affirment être les plus heureux et d’autres se situent plutôt en bas de l’échelle.

Ce livre pour voyager est divisé en dix chapitres. Chacun présente l’aventure qu’a vécue l’auteur dans un pays en particulier. Par exemple, les études montrent que les gens seraient particulièrement heureux en Suisse. Eric Weiner s’y rend donc dans le but de découvrir le secret du bonheur chez les Suisses. Il interroge des habitants et s’immisce dans la vie locale pour un temps afin de mieux comprendre leur réalité. À l’inverse, les études semblent prouver que les gens sont particulièrement misérables en Moldavie et le lecteur suit les péripéties du journaliste alors qu’il cherche à comprendre pourquoi.

On suit ainsi l’auteur aux Pays-Bas, au Bhoutan, au Qatar, en Islande, en Thaïlande, en Grande-Bretagne, en Inde et aux États-Unis alors qu’il cherche désespérément l’endroit et les éléments essentiels au bonheur tout en se questionnant à savoir si le pays où nous habitons donne forme à ce que nous sommes et à notre définition de la plénitude.

Lire plus: Chroniques de voyage ou apologie de l’égarement

Critique

Ce que j’ai aimé

Ce livre s’apparent à un récit de voyage, sans tout à fait en être un. Ce n’est pas un roman non plus, mais il se lit comme tel, le journaliste narrant son histoire en ordre chronologique. De plus, la prémisse m’a beaucoup plu. J’étais vraiment curieuse de découvrir où les gens sont considérés comme étant les plus satisfaits et, surtout, pourquoi. Eric Weiner présente le tout avec humour sur un ton relativement léger.

J’ai aussi apprécié que ce livre tende un peu vers la philosophie. L’auteur rencontre des gens parfois fascinants qui expliquent le bonheur d’une perspective qui m’était inconnue. D’ailleurs, on retrouve dans le bouquin de jolies tournures de phrases, des pensées qui nous font réfléchir et qu’on a envie de surligner en cours de lecture.

Puis, le journaliste aborde différentes visions du bonheur. Il explore entre autres les liens entre le bonheur et l’argent (Qatar) ou encore entre la spiritualité et le bonheur (Inde). C’est très intéressant.

Enfin, chaque chapitre permet au lecteur de découvrir une nouvelle culture et une nouvelle façon de vivre, nous faisant donc voyager nous aussi à travers le livre.

Ce que j’ai moins aimé

L’auteur compare tout aux États-Unis. Évidemment, c’est normal puisqu’il s’agit de son pays d’origine. Toutefois, cela peut parfois être agaçant en ce sens qu’il fait ces comparaisons en prenant pour acquis que les États-Unis devraient forcément être la référence ultime. Le ton est parfois condescendant envers les autres cultures, notamment le chapitre sur la Moldavie. Après l’avoir lu, le lecteur ne ressent bien évidemment aucune envie de visiter la place et on ne peut qu’admettre que l’on vient d’être négativement influencé. Heureusement, dans le dernier chapitre, Eric Weiner critique quelque peu sa propre nation et sa relation au bonheur – tout en vantant la superpuissance des États-Unis et sa santé économique (un peu déplaisant).

Liste d’informations pratiques sur ce livre pour voyager

Tout ce que tu as besoin de savoir sur The Geography of Bliss, un livre pour voyager qui mélange histoire et anecdotes personnelles, humour, recherches scientifiques et philosophie:

  • Auteur: Eric Weiner, The Geography of Bliss
  • Maison d’édition: Hachette / Twelve
  • Prix: 21$ canadiens (13 euros)
  • Où acheter: The Book Depository
  • Aussi disponible en ebook sur Kindle, Nook, Apple Books et Google Play

Autres suggestions de livres pour voyager



Mot de la fin

En bref, voilà une lecture que je recommande. Sans être un self help book, ce livre pour voyager nous permet tout de même de philosopher et de nous questionner sur notre propre bonheur.

En tête de l’article: Image par StockSnap de Pixabay

Cheers for reading!

11 commentaires sur “Livre pour voyager: The Geography of Bliss

    1. Bonjour à toi,
      En écrivant l’article, j’ai essayé de trouver cette information, sans succès. On mentionne qu’Éric Weiner est traduit dans vingt langues, le français est forcément l’une d’elles. Mais peu importe les termes de recherche que j’utilisais, on ne me sortait que des titres anglais. Peut-être que Google.fr ou Amazon.fr seront plus enclins à fournir des infos en français que les versions canadiennes d’ici…

  1. Ca a effectivement l’air intéressant, surtout si ça permet de découvrir d’autres perspectives, points de vue sur la notion de bonheur 🙂 merci pour la découverte !

  2. Je n’ai pas lu le livre mais nous avons déjà voyagé en Moldavie : il faut bien reconnaitre que les atouts de ce pays sont assez faibles, tant au niveau de l’accueil qu’en ce qui concerne les attraits culturels et naturels. Néanmoins, je connais des voyageurs qui ont adoré et y sont retournés. Alors peut-être n’avons-nous pas eu de chance, ou n’avons-nous pas posé les roues de notre camping-car au bon endroit. Comme quoi, il est toujours difficile de tirer des généralités de sa propre expérience, surtout quand on vit dans un pays occidental de type US / Canada / France où les critères de bonheur / bien-être diffèrent totalement…

J'adore lire les commentaires! N'hésite pas!