Être une femme et vivre sa sexualité en voyage, c’est sain! (en 7 raisons et 4 précautions)

sexe-en-voyage

Cet article s’adresse à un public averti. Ce texte présente mon opinon et n’a pas pour but de convaincre la lectrice de tenter quoique ce soit. Je ne suis aucunement responsable des expériences qui diffèreraient de la mienne.

Le sexe en voyage demeure un sujet peu abordé. En faisant des recherches, je suis principalement tombée sur des articles qui parlent de prostitution, de tourisme sexuel et des risques inhérents à la pratique d’activités sexuelles à l’étranger. Cependant, il semble y avoir beaucoup moins d’articles qui traitent du côté sain d’explorer sa sexualité en voyage en tant que femme. Or, qu’elles soient célibataires ou non, de nombreuses femmes vivent des aventures lorsqu’elles voyagent.

Tu n’es pas la seule à qui c’est arrivé ou à qui cela arrivera et tu n’es pas la seule qui en a envie ou qui y a déjà songé. Plusieurs voient même cela comme un fantasme. Tout cela est normal, tout cela est sain et on n’a pas à se justifier d’en profiter quand l’occasion passe. Voilà.

Bien sûr, il faut demeurer quelque peu vigilante, car malheureusement, être une femme et vivre sa sexualité en voyage comporte plus de risques potentiels que pour un homme.

Dans cet article, je t’explique pourquoi je trouve sain de vivre sa sexualité en tant que femme en voyageant tout en précisant comment demeurer prudente. Aussi, n’oublions pas que tout est une question de choix. Mon but n’est pas de convaincre quiconque de partir à la recherche d’un étranger avec qui s’envoyer en l’air, puisque ce genre d’expérience n’intéresse pas forcément toutes les femmes. Je cherche plutôt à démontrer qu’une femme qui choisit de vivre ce genre d’expérience n’a rien d’une dévergondée et qu’elle a plusieurs bonnes choses à en retirer.

(Note que pour alléger le texte, j’utilise des exemples d’amours hétérosexuels étant donné qu’il s’agit de la situation avec laquelle je suis familière. Néanmoins, plusieurs des points présentés ici peuvent aller de pair avec des relations homosexuelles.)

couple-se-tenant-par-la-main-et-valises
Image by Julie Rose from Pixabay

Vivre sa sexualité en voyage quand on est une femme: 7 raisons pour lesquelles c’est sain

Passer une nuit d’amour torride en voyage est tout ce qu’il y a de plus correct. On ne dépasse pas les bornes et cela n’a rien d’irresponsable ou d’inconséquent. Des femmes voyagent et choisissent de vivre l’ailleurs de façon légèrement volage, amours de passage, dating et sexting inclus. Et pourquoi pas?

Quand une femme consentante s’adonne à une relation sexuelle durant un voyage, elle le fait en toute connaissance de cause et parce qu’elle en a envie. Point final. Je compte 7 raisons pour lesquelles ce genre de pratique peut s’avérer relativement sain. (Évidemment, l’inverse est aussi vrai: Une femme qui n’est nullement intéressée aux relations sexuelles en voyage doit elle aussi s’écouter et se respecter. Hold on to your truth.)

Lire plus: Voyage de longue durée et amoureux laissé derrière: Are You Willing?

1. Le sexe en voyage permet d’expérimenter le romantisme

Je parle d’un romantisme sans fleur bleue ni sentimentalisme. C’est plutôt un romantisme qui provient du fait qu’on ne pourra côtoyer l’autre qu’un bref moment, l’instant de quelques jours. De cela découle un sentiment d’urgence et une impression que l’étranger est parfait puisqu’on n’a pas le temps de le voir assez longtemps pour lui découvrir des défauts. Souvent, les instants partagés sont vus comme étant idylliques, d’autant plus qu’ils auront permis de vivre pleinement dans le moment présent (chose souvent difficile à faire) et d’en savourer chaque seconde.

Lire plus: Lettre d’amour à Édimbourg

2. Le sexe en voyage est sain du moment qu’on ne s’attache pas

En choisissant de vivre ces nuits d’amour à l’étranger, il faut également savoir laisser l’autre derrière. Si tu sais que tu as tendance à t’attacher facilement et à tomber amoureuse au premier regard, peut-être qu’un amour de voyage te brisera le coeur plus qu’il ne te fera de bien. (Il y a bien sûr certaines gens pour qui la relation perdure et devient stable.)

D’un autre côté, il y a certainement un sentiment de puissance et d’invisibilité qui vient avec le fait de se séparer et de reprendre sa route après quelques jours. You feel strong, and you feel in control, particulièrement si c’est toi qui pars.

Lire plus: 16 chansons pour pleurer un amour de voyage

3. Le sexe en voyage est sain, car il permet de suivre ses envies

Être une femme équivaut souvent à surmonter ses envies. Surmonter son envie de manger telle ou telle sucrerie, contrôler son envie de s’écraser et de ne pas faire du sport, prendre sur soi et ne pas flancher pour le beau mec qui ne te rappellera pas, etc. La pression sur les femmes est toujours plus grande que sur les hommes. Y’en a marre, non?

Voyager, c’est se placer volontairement dans une situation d’entière liberté et de spontanéité. Les pulsions et les envies du moment prennent toute la place et il en va de même pour les envies de se coller contre le bel étranger. And you should go for it if you feel like it. On n’a pas à se justifier et cela ne devrait pas faire sourciller non plus.

Évidemment, je ne suis pas en train de t’encourager à vivre une vie de débauche en voyage. Non. Mon point est simplement qu’il est sain de suivre ses envies sexuelles si le tout est fait de façon sécuritaire entre deux adultes consentants. (Que ce soit à la maison ou à l’étranger, d’ailleurs.) Certaines opportunités ne passent qu’une fois et si ta conscience est en accord, il n’y a pas de raison de passer outre l’occasion.

4. Faire l’amour dans une langue étrangère peut être exaltant

On n’y pense pas nécessairement, mais il y a un je-ne-sais-quoi de séduisant et d’excitant à faire cela avec quelqu’un dont l’accent est différent, dont la langue n’est pas la même. Il s’agit d’une chose à expérimenter au cours d’une vie sexuelle pour celles que cela intéressent. Ça ne garantit pas un meilleur amant, mais toute nouveauté revête une attirance certaine.

5. Le sexe en voyage ou le plaisir de découvrir une nation sous tous ses angles

Évidemment, une expérience avec une seule personne ne nous permet pas de généraliser sur une nation complète. N’empêche, voilà qui procure le sentiment d’être allée au fond des choses! Tu repars à la maison avec le sentiment d’avoir été mise au fait d’un secret que seuls quelques initiés connaissaient. On voyage pour découvrir d’autres cultures, non? Alors aussi bien aller y aller à fond si le coeur t’en dit! 😉

6. Le sexe en voyage permet de découvrir ce que tu aimes et n’aimes pas sans craindre les lendemains

Cela a bien été? Tant mieux! L’expérience a plutôt viré à la catastrophe, and there’s nothing to write home about? Au moins tu n’auras pas à craindre de croiser à nouveau cette personne un jour! Aussi, en sachant qu’il s’agit d’une histoire sans avenir, cela permet de vivre le tout sans pression et de peut-être te laisser aller plus facilement. Cela peut même de donner envie d’essayer certaines choses ou de pousser plus loin un fantasme. Tout cela dans une sorte d’anonymat, protégée par les frontières.

7. Le one-night fait aussi du bien aux filles (en voyage ou non)

2021 et on est encore en train de démocratiser le one-night chez les femmes. Un homme a droit à l’aventure d’un soir sans jugement, mais les femmes, pas complètement encore. Pourtant, le mec ne le fait tout seul, son one-night! En tant que femme, ton corps et tes envies t’appartiennent. Tu en disposes selon tes désirs sans ne rien devoir à personne. En ce sens, une aventure d’un soir ne te rend pas une fille immorale, simplement une femme libérée et assumée si cela cadre avec ta conscience, tes valeurs et ce que tu as envie d’expérimenter. Encore une fois, si ce n’est pas pour toi, it’s A-OK. On se respecte.

couple-sur-le-bord-dun-lac-et-de-montagnes
Image by Pexels from Pixabay

La sexualité en voyage: 4 façons de rester prudente

Être une femme en voyage exige toujours plus de précautions, et ce, peu importe où l’on se trouve. Voici quatre règles de base à suivre pour vivre sa sexualité en voyage en étant une femme tout en jouant de prudence. Cet article de Planète santé sur le sexe en voyage a d’ailleurs le mérite de nous remettre les deux pieds sur Terre et de couper net notre envie!

1. Le sexe en voyage: Attention aux endroits publics

Sache que dans certains pays, se faire prendre sur le fait dans un endroit public peut coûter cher et t’attirer des ennuis. On ne prend pas l’acte à la légère partout. Ainsi, se retrouver avec son amant sur la plage, dans un stationnement, au parc, dans des toilettes publiques, etc., pourrait mal tourner. Comme nous ne pouvons pas être au fait de toutes les lois des pays que nous visitons, mieux vaut trouver un endroit privé en toute légalité.

Évidemment, cela peut être problématique si on séjourne en auberge de jeunesse. Faire l’amour dans les dortoirs égale un gros non. D’abord, on vous en parlera le lendemain matin. Ça peut passer en rigolade, mais aussi en regards de travers et en commentaires acerbes et déplacés. Aussi, et malheureusement, la femme sera perçue comme une dépravée (les conséquences sont toujours moins pires pour l’homme qui sera perçu comme Mr. Cool). Les douches peuvent s’avérer acceptables à une heure de la journée où on n’y croise personne. La meilleure option reste de se renseigner sur les auberges de jeunesse qui offrent des chambres privées à un coût beaucoup plus abordable qu’à l’hôtel.

2. Le sexe en voyage: Pense à la vaccination

Certaines maladies peuvent se transmettre au cours d’une relation sexuelle. As-tu pensé à ta vaccination contre l’hépatite B, par exemple, avant ton départ? As-tu déjà reçu le vaccin contre le VPH? Ces choses à considérer contribuent à notre protection en tant que femme.

3. Le sexe en voyage: Les condoms, des essentiels à emporter

Bon nombre de voyageurs sont très prudents et responsables, mais il est préférable de ne pas compter sur le fait que ton partenaire aura des condoms à portée de la main. De plus, tu ne sais pas s’il en a pris soin, s’il les a protégés de la chaleur en voyageant ou si la date de péremption a été vérifiée. Sois autonome et emporte l’essentiel avec toi. Commencer à s’inquiéter de la pilule du lendemain ou de possibles symptômes d’ITS quand on est à l’autre bout du monde n’a rien de cool. C’est suffisant pour gâcher entièrement un périple.

Tu peux télécharger gratuitement la liste des essentiels à emporter en voyage dans la section trousse à outil du blogue.

4. Le sexe en voyage: toujours laisser savoir où on est

Que ce soit ta compagne de voyage ou encore quelqu’un dans ton pays d’origine que tu avertis via texto, il devrait toujours y avoir une personne qui sait où tu es si tu quittes un bar, un hôtel ou n’importe quel endroit pour atterrir chez un inconnu (ou dans sa chambre). Personne n’a besoin des détails, mais c’est toujours plus prudent d’indiquer à au moins un proche ta localisation.

De plus, beaucoup de voyageuses ont un code. Elles avertissent une copine où elle seront et demandent à la copine en question de les texter quelques heures plus tard. La réponse à ce texto est préétablie, ainsi l’amie sait que tout va bien et qu’il n’y a pas d’inquiétude à avoir. À l’inverse, si la réponse diffère de ce qui était attendu, la camarade comprendra qu’il y a anguille sous roche et qu’elle doit intervenir.

Sexualité-en-voyage-infographique

À télécharger gratuitement: document infographique rappelant les précautions à prendre pour profiter de sa sexualité en voyage

Être une femme lorsqu’on voyage reste, de façon générale, toujours un peu plus compliqué qu’être un homme. Cela ne devrait jamais nous freiner dans nos envies, mais la prudence est toujours de mise et, dans toutes les situations, devrait être la première chose à considérer avant de s’aventurer avec un étranger. Écouter son gut feeling reste primordial, car il se trompe rarement.

Somme toute, vivre sa sexualité en voyage en tant que femme n’a rien de tabou ni de malsain! Cela peut réellement contribuer à notre épanouissement. As-tu des expériences à partager en commentaire?

Ce texte traînait parmi mes brouillons depuis août dernier et n’attendait que la bonne opportunité pour être publié. Hélène, du blogue Lénou in Italia, a proposé récemment de rassembler divers articles sous le thème « être une femme, c’est… ». Cet article est donc ma contribution.

Tu as aimé cet article? N’hésite pas à le partager sur tes réseaux sociaux!

Cheers for reading!

Rejoignez 720 autres abonnés

En-tête de l’article: Image by Alexander Belyaev from Pixabay

8 commentaires sur “Être une femme et vivre sa sexualité en voyage, c’est sain! (en 7 raisons et 4 précautions)

  1. J’adore! 👏🏻 Merci d’explorer ce sujet encore trop tabou, mais qui va aider de nombreuses femmes qui cherchent de l’information sur le sujet! Je pense que ça répond réellement à un besoin.

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou ! Tu sais que j’avais envie d’écrire un article sur la sexualité en voyage ? Mais je n’ai jamais trouvé les mots ! C’est tellement tabou comme sujet, surtout en tant que femme… Mais tu as su très bien le faire 🙂 je suis particulièrement d’accord avec le charme de faire l’amour dans une langue étrangère 😛 et je trouve que, quand on a un vocabulaire limité pour comprendre son ou sa partenaire qui parle une autre langue, on a tendance a ne pas tourner autour du pot pour préférer être clair sur ce qu’on veut/ aime ou pas et ça permet finalement de s’exprimer avec plus de franchise que dans une relation dans la même langue. C’est tout bénef 😀
    Super article !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.