Le bilan de mi-année du blogue

bilan-de-mi-année-du-blogue

Comme le temps passe vite! Six mois déjà se sont écoulés depuis janvier où je partageais avec toi mes souhaits aux voyageurs pour 2021. Comme le dernier bilan du blogue remonte au palmarès des articles de 2020 en décembre dernier, j’ai voulu prendre le temps de m’arrêter pour constater le chemin parcouru depuis.

Le bilan de mi-année du blogue

Le blogue continue d’évoluer, car il demeure jeune: à peine un an et des poussières. Parfois, j’ai le sentiment que les choses n’avancent pas assez vite, mais en prenant du recul et en me rappelant que le blogue débute à peine, je me rends compte que je peux être satisfaite de ce que j’ai accompli et où je suis rendue. J’ai d’ailleurs souvent lu que cela prenait de deux à trois ans pour bâtir un blogue qui se tienne.

Voici donc le bilan que je trace des six premiers mois de 2021.

Bilan de mi-année du blogue: le trafic

Les mois de janvier à mai ont connu un trafic relativement stable. Le nombre de vues et de visiteurs n’ont pas vraiment augmenté, ce qui m’a parfois découragée. Or, en juin, le nombre de visiteurs a vraiment pris son envol. En plus, au cours de ce mois, je n’ai publié que trois articles (au lieu de quatre) et, malgré tout, le nombre de visiteurs a augmenté de 30%.

Ces nouveaux visiteurs viennent principalement des moteurs de recherche, ce qui est une bonne chose. J’ai passé la dernière année à mettre des efforts considérables à comprendre et à développer mon site pour l’optimiser pour les moteurs de recherche. Je t’en ai déjà d’ailleurs un peu parlé dans cet article où j’offre des conseils pour une première année de blogging.

Optimiser un site pour Google exige de la patience, car cela peut prendre plus d’un an avant de récolter les fruits de tes efforts. Cela s’avère décourageant par moment, mais il faut persévérer. Depuis un mois, je sens enfin que cela fonctionne!

En juin 2021, près de 50% des visiteurs du site provenaient de moteurs de recherche. Je suis vraiment heureuse de cela!

Une partie de ce succès vient peut-être également du fait que les gens commencent à être prêts à voyager de nouveau. Ils font donc nécessairement plus de recherche sur le sujet. Qu’on se le dise: Écrire un blogue sur le voyage en pleine pandémie n’était pas l’idéal pour attirer de nouveaux lecteurs.

25% des lecteurs proviennent du Canada, mais je compte un nombre supérieur de visiteurs Français. Ça me plaît bien, mais parfois je ne sais pas sur quel pied danser lorsque je rédige un article. Par exemple, un Québécois ne cherche pas le même genre de renseignements pour un itinéraire au Québec qu’un Européen n’ayant jamais mis les pieds au pays. Now don’t get me wrong: Ceci est un magnifique problème et je m’ajuste en conséquence.

ordinateur-café-agenda-téléphone-et-crayon
Image by BC Y from Pixabay

Bilan de mi-année du blogue: les articles

24 articles ont été publiés depuis janvier 2021. Voici un retour sur certains d’entre eux.

Le plus consulté

Les 16 plus belles citations sur les voyages en anglais est le billet qui a été le plus consulté depuis janvier. Suis-je surprise? Oui. Je n’arrive jamais à prévoir ce qui arrivera d’un article une fois que j’ai appuyé sur le bouton « publier ». Pour certains, je me dis qu’il s’agit d’un bon sujet et qu’il devrait engendrer de nombreuses vues… et ce n’est pas le cas. Tandis que d’autres pour lesquels je pense ne pas avoir écrit ce qu’il y a de mieux, les vues se multiplent rapidement. Le tout semble aléatoire et s’il y a une logique, je ne l’ai pas encore trouvée.

Mon favori

Les articles que j’ai préférés écrire restent secondaires par rapport à ceux que les lecteurs ont aimé. Il n’en demeure pas moins qu’il y a des billets desquels je suis plus fière que d’autres même s’ils n’ont pas nécessairement eu la même popularité.

Mon article préféré est ma lettre d’amour à Édimbourg, publiée en février dernier à l’occasion de la St-Valentin. Lorsque tu écris un blogue sur le voyage, ton but principal est d’offrir des conseils et d’aider les gens qui cherchent réponse à leurs questions. Les billets rédigés sont donc souvent rationnels et méthodiques.

Or, j’adore ma lettre d’amour à Édimbourg puisque j’ai écrit cet article pour moi, en pensant à mes émotions. Je l’ai vraiment rédigé avec mon coeur et je crois que ça paraît. Je suis aussi assez heureuse de mon style d’écriture dans cette lettre. C’est un style que je voudrais utiliser plus souvent, mais le mélange d’anglais et de français sème la confusion chez les robots des moteurs de recherche, donc je ne peux pas en abuser. Puis, je ne sais pas jusqu’à quel point je veux régulièrement m’ouvrir les veines et saigner sur la place publique. 😉

I also have a soft spot pour 21 habitudes anglaises qui te donneront envie de mettre les pieds en Angleterre. Il y a beaucoup de moi et de mon amour pour le U.K. dans ce texte.

Le moins consulté

Un récit de voyage à lire absolument: I Have Something To Tell You reste l’article ayant reçu le moins de vues entre janvier et juillet 2021. J’ai tellement aimé ce livre que j’aurais voulu que le billet reçoive un peu plus d’amour.

Collaboration avec d’autres blogueurs

Entre les mois de janvier et juillet 2021, j’ai participé deux fois au carnaval d’articles de Lénou in Italia. Le premier billet rédigé pour l’occasion traite du fait d’être une femme et de vivre sa sexualité en voyage. J’ai aimé écrire cet article, car il s’agit d’un sujet tabou et, pourtant, nous le faisons toutes. J’ai aussi partagé 10 astuces différentes et inspirantes pour survivre à plusieurs mois sans voyager.

En terme de collaboration, j’ai également créé un TAG voyage (La foi où…) que d’autres bloggueurs peuvent reprendre et adapter à leur réalité.

cahier-de-notes-et-ipad-et-fleurs
Image by Darkmoon_Art from Pixabay

Abonne-toi, c’est gratuit!

Gratuit-6-pages-à-imprimer

Abonne-toi au blogue et reçois le nouveau contenu voyage par courriel.

Obtiens en plus tout ce dont tu as besoin pour planifier un voyage, prêt à être imprimé et utilisé!

Bilan de mi-année du blogue: les réseaux sociaux

Instagram continue d’être le réseau social que j’utilise le plus. Je me suis amusée à créer des reels, mais je trouve que cela prend beaucoup de temps pour peu de résultats concrets. (Je ne suis pas particulièrement talentueuse non plus.) Toutefois, je continue de partager des stories régulièrement et des photos. Instagram s’avère le meilleur endroit pour me suivre, pour mieux me connaître et pour voir l’envers du décor du blogue. J’ai d’ailleurs partagé avec toi toute la vérité sur mon compte Instagram dans un article.

Je suis également heureuse de la progression du nombre d’abonnés considérant que cela fait à peine un an que je suis active sur ce réseau et qu’au départ, je ne comptais que 13 abonnés, soit quelques amis ou membres de la famille.

La photo ayant reçu le plus de « j’aime’ sur Instagram au cours des six derniers mois est celle-ci:

Je suis également sur Twitter, mais je n’en fais pas un usage régulier. J’accroche moins à ce réseau.

Mon débat intérieur en ce moment porte sur Facebook. Je n’aime pas ce réseau social et j’y vais rarement. Bien que le blogue y ait une page, je dois t’avouer que je ne fais aucun effort pour la rendre intéressante ou gagner plus d’abonnés. J’aurais envie de simplement fermer la page Facebook pour me concentrer sur Instagram, surtout lorsque je pense que Facebook n’est responsable que de 2% du nombre total de vues sur mon site. Qu’en penses-tu? Est-ce essentiel d’avoir une page Facebook? Les blogueurs sont très divisés à ce sujet.

Bilan de mi-année du blogue: les bons coups

J’ai été contactée par trois petites entreprises afin de faire de la promotion de produits. Je n’y ai pas donné suite, car il ne s’agit pas du genre de produits qui me convient ou auxquels je veux associer le blogue.

On m’a également offert de l’hébergement gratuit à l’étranger en échange de certains articles faisant la promotion de l’endroit. Je n’ai pas pu accepter, puisque je ne suis pas prête à quitter le Canada pour l’instant à cause de la pandémie. N’empêche, cela m’a encouragée. Je crois écrire des articles de qualité et peut-être que cela m’ouvrira des portes à long terme.

Ensuite, investir du temps dans de la formation sur le SEO a été bénéfique pour le blogue.

J’ai aussi entamé une page Trousse à outils où j’offre des téléchargements gratuits. Elle ne contient que quelques items pour le moment, mais d’autres s’ajouteront avec le temps.

Enfin, j’ai pris le temps de rédiger les conditions d’utilisation du blogue et une politique de confidentialité (probablement les choses les plus ennuyantes que je n’ai jamais écrites…!)

ordinateur-clipboard-crayon
Image by Markus Winkler from Pixabay

Bilan de mi-année du blogue: les moins bons coups

J’ai eu une brève envie de monétiser le blogue. Or, je n’ai pas besoin de cet argent pour vivre et je n’écris pas pour gagner des sous non plus. Ce blogue est pour moi une combinaison de deux passions et cela me fait du bien tout en étant un hobby extraordinaire.

Cependant, il existe cette culture entre blogueurs qui prône que gagner de l’argent avec ton blogue équivaut à un succès total.

J’ai donc tenté le marketing d’affiliation avec Amazon, mais cela ne valait pas la peine. Mon trafic provient de trop de pays différents et il faudrait que j’applique sur la plateforme d’Amazon de chacun de ces pays. C’est trop compliqué et m’en tenir qu’au site canadien n’est pas rentable. Il existe évidemment des tonnes d’autres options qu’Amazon pour le marketing d’affiliation, mais j’ai mis cela de côté pour le moment.

Il y a aussi eu une période où je me suis creusée la tête en voulant créer des produits et les vendre sur le site. Puis, j’ai fini par admettre que cela ne me ressemblait pas. Je n’ai rien d’une entrepreneure et monétiser mon blogue de cette façon ne m’intéresse pas. C’est une pression dont je ne veux pas.

La publicité est probablement la seule avenue monétaire que j’envisage, mais ce ne sera pas pour bientôt. Je n’ai pas besoin d’un revenu d’appoint de 20$ par mois, donc si éventuellement j’embarque dans la publicité, ce sera parce que ça en vaudra le coût.

Débute un blogue ou un site Web avec WordPress et profite d’une réduction de 25$. Il suffit de cliquer ici!

Mot de la fin

En terminant, je te remercie de t’être abonné au blogue ou de le visiter régulièrement. Merci aussi de laisser des commentaires au bas des articles, car cela me fait toujours plaisir de les lire et d’y répondre. Sache qu’il est également possible de me contacter en message privé si tu préfères la discrétion.

À bientôt!

Cheers for reading!

Tu as aimé cet article? N’hésite pas à le partager sur tes réseaux sociaux!

Rejoignez 747 autres abonnés

En-tête de l’article: Image by Joseph Mucira from Pixabay

6 commentaires sur “Le bilan de mi-année du blogue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.