Réussir son retour de vacances-travail en 13 astuces

femme-tenant-un-sac-de-voyage-dans-un-champ

Ah, le retour de vacances-travail tant redouté! Cette année intense qui arrive à sa fin amène avec elle des sentiments mitigés.

Une partie de soi peut être heureuse de revoir ses proches et de retrouver certaines habitudes desquelles on s’ennuyait. D’un autre côté, on craint la routine et la banalité et on a peur d’être incompris de même que de ne plus avoir sa place parmi les siens.

Te questionnes-tu à savoir s’il est possible de revenir de PVT sereinement? Je crois que oui si on n’improvise pas son retour et qu’on le prépare soigneusement de la même façon que l’on a organisé son départ.

Voici 13 astuces pour vivre un retour de vacances-travail de façon constructive, avec philosophie.

13 astuces pour réussir son retour de vacances-travail

Tu as probablement passé énormément de temps à planifier tes vacances-travail. Beaucoup d’énergie a sûrement été investie à faire en sorte que tous les aspects de ce voyage de longue durée soient organisés. Or, on tend à négliger le retour. J’ai certainement néglié le mien!

Revenir d’un si long périple peut être pénible, voire complètement démoralisant si on ne s’y est pas préparé. À quoi faut-il penser avant de rentrer? Comment faire en sorte que son retour de vacances-travail soit formateur plutôt que désespérant et décourageant?

Voici 13 astuces pour s’en sortir, 13 conseils dont j’aurais moi-même aimé bénéficier en rentrant de mes vacances-travail au Royaume-Uni et qui m’auraient grandement facilité la vie.

Lire plus: Retour au pays après des vacances-travail: 6 conseils

personne-qui-saute-dans-les-montagnes
Photo by Peter Conlan on Unsplash

1. Réfléchir au moment le plus opportun pour un retour

Un retour de voyage s’organise et c’est dommage qu’on n’y porte pas plus attention. Rentrer suite à des vacances-travail est particulièrement difficile et improviser un retour est une erreur qui peut heurter le moral. C’est à ne pas sous-estimer.

Ainsi, la première question à se poser est quel est le meilleur moment pour revenir? Par exemple, rentrer de vacances-travail au coeur de l’hiver alors que tu as passé un an dans un pays chaud peut s’avérer déprimant. Il en va de même si tu reviens quelques jours à peine avant de reprendre les études ou le travail ou encore à un moment de l’année où tes proches auront peu de temps à te consacrer.

Je suis rentrée trop près du moment de mon retour à l’université en me disant que je devais profiter à fond du temps que j’avais à Édimbourg. Do.Not.Do.That. Think this through! Je n’étais pas du tout concentrée lors des premières semaines de cours et j’aurais aimé avoir le temps de me chercher un travail qui me plaisait plutôt que de reprendre la job que j’avais avant mon départ et que je détestais. J’étais sur la go en voyageant et je l’étais tout autant à mon retour. It wasn’t great.

Lire plus: Lettre d’amour à Édimbourg

2. Établir un plan pour le premier mois

De plus, avant même de rentrer de vacances-travail, songe à ce que tu feras au cours des premières semaines une fois à la maison. Dresse un portrait global de la façon dont tu occuperas le premier mois.

Si improviser en voyage est libérateur, improviser un retour est tout le contraire. Certaines personnes commencent même une recherche d’emploi et d’appartement avant d’avoir remis les pieds au pays. Prépare un agenda et organise tes journées.

Par exemple, quand prévois-tu aller à la banque pour transférer les fonds que tu as amassés dans cet autre pays? Quand songes-tu t’entraîner et te remettre à faire de l’exercice? Qui verras-tu et quand? À partir de quelle date est-ce réaliste de commencer une recherche de boulot? As-tu des items à magasiner? Remplis ton emploi du temps. Cela fait du bien de rentrer et de savoir qu’on a des projets, aussi simples et peu élaborés soient-ils.

Je n’avais songé à rien et mon retour n’a été que pur chaos, défaisant la moitié d’un backpack un jour, cherchant un emploi le lendemain, puis retournant au tri de photos quelques jours après. I was all over the place. Sois organisé, ta tête le sera tout autant et ton coeur t’en remerciera.

3. Prendre le temps de revenir

Après avoir défait ses valises, il importe de se donner le temps de s’acclimater. Ainsi, lorsque tu prévois ton agenda du retour, garde quelques jours, au début, pour décompresser. Même s’il faudra garder ton esprit occupé et ton emploi du temps rempli, les premiers jours doivent servir à s’habituer à ton ancienne vie et à cette ville qui te semblera étrangère.

calendrier
Photo by STIL on Unsplash

4. Avoir des attentes réalistes envers ses proches

Ils ne comprennent pas. Ils ne savent pas. Et oui, ça tombe sur les nerfs.

Tu as changé. Eux aussi.

Tu as manqué quelques événements marquants de leur vie et eux de la tienne.

Puis, ils n’ont pas envie d’entendre tous les détails de ton périple ni de voir toutes tes photos. Et ils n’ont pas le goût que tu te mettes à tout comparer à là-bas. Il faut se contrôler un peu.

Probablement qu’il y aura une période d’ajustement, un peu comme si tes proches et toi deviez faire connaissance à nouveau.

Pour eux, la routine n’a jamais cessé et ils s’attendent à ce que tu reprennes le moule du jour au lendemain. Again, they don’t know.

Aie des attentes réalistes envers le genre de soutien qu’ils sont en mesure de t’offrir et accepte que personne ne pourra probablement comprendre l’intensité du retour à moins de l’avoir vécu soi-même. (Et c’est pour cela que je suis ici! N’hésite pas à me contacter si tu en as besoin!)

5. Rester en contact avec ses amis voyageurs

C’est peut-être une évidence, mais il est important de maintenir le contact avec les copains que l’on s’est fait durant ses vacances-travail. La difficulté est de le faire de façon saine.

Passer ses journées à texter et à réminescer sur ses réseaux sociaux n’aident en rien. Il faut limiter le temps quoditien que l’on passe à communiquer avec ses amis voyageurs afin de ne pas sombrer dans la nostalgie et de plutôt regarder en avant.

Une façon efficace de gérer sainement ses contacts est d’établir une limite de temps d’écran, directement sur son téléphone, pour certaines apps.

Lire plus: 16 chansons pour pleurer un amour de voyage (et guérir!)

6. Prendre le temps d’analyser ses nouveaux acquis

Se trouver en voyageant n’est pas nécessairement un mythe. Tu as raffiné certains aspects de ta personnalité tout en en découvrant de nouveaux. Ne prends pas cela à la légère et analyse tout cela.

Ces découvertes sur toi-même peuvent difficilement être sans impact. Comment influenceront-elles tes choix, ce que tu attends de l’avenir? Fais des listes et prends le temps de réfléchir à qui tu es devenu et à ce que tu souhaites désormais.

Honnêtement, cela m’a pris des années à comprendre qui j’étais devenue et ce à quoi j’aspirais. Parce que je n’avais pas pris le temps. Parce que je courais partout comme une poule pas de tête sans m’arrêter. Again, do not do that. Take the time. It matters A LOT.

Abonne-toi, c’est gratuit!

Gratuit-6-pages-à-imprimer

Abonne-toi au blogue et reçois le nouveau contenu voyage par courriel.

Obtiens en plus tout ce dont tu as besoin pour planifier un voyage, prêt à être imprimé et utilisé!

7. Se trouver un nouvel objectif

Participer à un programme de vacances-travail était un rêve que tu as transformé en plan, puis concrétiser. Maintenant, il importe de déterminer quel sera ton prochain objectif. Quel nouveau rêve aimerais-tu accomplir? Il ne doit pas nécessairement s’agir d’un rêve de voyage. Il peut, au contraire, prendre de multiples formes.

La difficulté sera de s’accrocher à ce nouvel objectif et de ne pas le laisser tomber ou le mettre de côté. Keep your focus.

Lire plus: 10 raisons de ne pas faire une bucket list (et de plutôt élaborer un plan!)

Discipline is choosing between what you want now and what you want most.
– Abraham Lincoln –

8. Intégrer dans son quotidien des éléments qui rappellent son PVT

Pour guérir d’un voyage, car c’est un peu cela un retour de vacances-travail, voire même en faire le deuil, je crois qu’il faut d’abord lui faire honneur.

Tu as assurément rapporté quelques souvenirs et différents objets qui peuvent paraître insignifiants comme des billets de train, par exemple. Trouve un endroit dans ton appartement ou dans ta chambre pour mettre tout cela en valeur ou encore crée un babillard dont le thème sera ton voyage.

Personnellement, quelques cartes géographiques représentant mes vacances-travail sont accrochées au mur de même qu’une impression d’Édimbourg que j’ai dénichée sur Etsy.

Lire plus:

9. Éviter de s’isoler

Si l’impression d’être incompris t’envahit, si tu te heurtes au sentiment que personne ne saisit la difficulté du retour, il ne faut pas t’isoler pour autant. Ton esprit doit rester positif, ta tête doit se concentrer sur comment progresser à partir de maintenant. S’enfermer ne fera qu’augmenter la tristesse et l’idée que le plus beau reste derrière toi.

Sortir, faire la fete et participer à des activités de groupe s’avèrent extrêmement importants, et ce, même si tu es plutôt un voyageur introverti. À certains moments, il ne faut pas négliger l’importance des contacts humains.

arbre-et-banc-en-automne-au-bord-de-l'eau
Image by pasja1000 from Pixabay

10. Profiter de la nature

Le grand air fait toujours du bien et contribue à mettre les choses en perspective. Profiter d’une randonnée en forêt, marcher au bord de l’eau, se promener en bateau, gravir une montagne, faire un pique-nique, se prélasser au parc ou encore s’asseoir sur une terrasse font beaucoup de bien au moral et aident grandement à avancer. C’est définitivement quelque chose à réaliser au cours des quelques semaines (ou mois) nécessaires pour s’ajuster à sa nouvelle routine.

11. Ne pas oublier la gratitude

Il s’agit d’un aspect du voyage auquel je crois intensément: en tant que voyageurs, nous devons apprendre à exprimer notre gratitude. Le voyage n’est pas un dû, mais bien un privilège. 

Plutôt que de mettre l’accent sur ce qui nous manque, exprimons de la gratitude envers cette opportunité de voyage dont on a bénéficiée. S’ennuyer de voyager is a typical first world problem. Les deux tiers de la planète ne peuvent pas voyager. Ever.

À chaque fois que je sens mon esprit s’égarer dans la mauvaise direction, je reviens à la gratitude. It saved my sanity a few times.

Lire plus: Don’t Get Stuck on a Boat Traveling To the Past

12. Ne pas succomber à la pression des autres

Ne pas s’isoler, non, mais ne pas se laisser influencer non plus. Ils seront nombreux à te dire que tu dois finir tes études, te trouver un travail sérieux et commencer à économiser pour la « vraie vie » (c’est-à-dire pour pouvoir t’acheter une maison et mettre de côté des sous en épargne-retraite).

C’est ici que ton mindset entre en jeu ainsi que ton attachement envers tes envies et décisions. Je mentionnais au numéro 7 l’importance de se trouver un nouvel objectif. Si celui-ci ne cadre pas avec ce qui est socialement attendu de toi, à ton âge, cela peut être ardu de s’y tenir et de ne pas céder à la pression sociale.

Tu devras être borné et persévérant. Tu devras avoir ce nouvel objectif bien en tête et tout faire pour ne pas y déroger. Voilà un regret que tu ne désires pas porter toute ta vie durant.

gratitude-champ-de-fleurs-et-femme
Image by 4653867 from Pixabay

13. Et quand la nostalgie t’envahit… fix it!

Lorsque tu commences à soupirer en regardant tes photos et que vagabonder de par le monde te manque, c’est que la déprime te guette. Or, survivre à la nostalgie du voyage n’est pas irréaliste et il est totalement possible de contrôler cette humeur. Je te suggère de lire ce billet présentant 9 conseils pour survivre à la nostalgie du retour de voyage si tu as besoin de suggestions et de stratégies pour préserver ton équilibre.

Mot de la fin

Rentrer de vacances-travail est une épreuve à laquelle mieux vaut se préparer adéquatement et j’espère que ces conseils sauront te guider. N’hésite pas à partager ta propre expérience en commentaire ainsi que tes questionnements. À bientôt!

Lire plus: Retour au pays après le backpacking: 5 conseils pour faciliter ton retour

En-tête de l’article: Photo by Alexandra Tran on Unsplash

Cheers for reading!

Rejoignez 749 autres abonnés

2 commentaires sur “Réussir son retour de vacances-travail en 13 astuces

  1. Un tres bel article, Anne-Marie. Tu as mentionne plusieurs aspects du retour de voyage et des solutions pour ne pas deprimer. Parfois ce n’est pas la duree du sejour a l’etranger qui fait que le retour est difficile mais l’experience vecue. Pour moi rentrer de 39 jours de marche sur le Chemin de Compostelle et reprendre la vie a la maison m’a tout simplement donne envie de repartir sur un autre Chemin… mais j’ai du annuler quand la pandemie est arrivee. J’ai donc mis du temps pour ecrire mon histoire et cela a ete tres benifique. Il faut du temps pour se retrouver dans son milieu de vie qui est totalement different de ce que l’on vit en voyage . Je suis en accord avec toi quand tu parles de gratitude. C’est exactement ce que j’ai recommencer a faire a chaque matin . D’ailleurs on devrait le faire tout le temps, n’est-ce pas ? bonne semaine !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.