Comment survivre aux auberges de jeunesse en tant qu’introverti

survivre-auberge-de-jeunesse-introverti

Dernière mise à jour: 30 septembre 2022

Séjourner en auberges de jeunesse permet d’économiser une quantité appréciable d’argent en voyageant, assez pour pouvoir prolonger tout séjour de quelques semaines. Or, les auberges de jeunesse pour un introverti s’avèrent intimidantes.

Il y a beaucoup de bruit. Les gens parlent fort, socialisent et font le party le soir venu entre purs inconnus. On mange entouré d’étrangers et on partage une chambre avec plusieurs autres backpackers avec qui on doit s’efforcer de converser.

Pour une personne réservée, cela exige une somme significative d’énergie. Comment survivre en auberge de jeunesse quand on est un voyageur introverti qui préfère le calme et la solitude? Voici 11 astuces.

Lire plus: Où habiter pendant ses vacances-travail: les trois meilleures options d’hébergement

Cette page contient des liens affiliés. Cela veut dire que si tu effectues un achat ou une réservation, je recevrai une commission (sans que cela ne te coûte un sou de plus). Ceci me permet de garder le contenu de ce blogue gratuit.

Survivre en auberge de jeunesse quand on est un voyageur introverti en 11 astuces

Tu te demandes si les auberges de jeunesse sauront te plaire? À cela, je réponds oui, absolument! Il faut simplement savoir les apprivoiser et les gérer à ta façon si tu es plutôt introverti. Et je vais te montrer comment.

Ce n’est pas parce que l’on est une personne réservée que l’on doit choisir une option d’hébergement avec chambre privée. Même si cela nous fait sortir de notre zone de confort, un voyageur introverti peut tout à fait s’habituer aux auberges de jeunesse.

Voici comment survivre aux auberges de jeunesse en 11 astuces.

Lire plus: PVT et backpacking: tout sur leurs avantages et leurs inconvénients

survivre-aux-auberges-de-jeunesse-introverti
Photo by Maria Victoria Portelles on Unsplash

1. Demander le top bunk

Bon nombre de dortoirs dans les auberges de jeunesse offrent des lits superposés. Je te suggère fortement de demander, à la réception, que l’on t’assigne le lit du haut.

Le top bunk t’assure plus d’intimité puisque les gens ne déambulent pas la tête en l’air en entrant dans une chambre. En quelque sorte, tu te fais un peu oublier. Cela rend plus facile d’écrire dans son journal, de lire ou d’écouter de la musique en toute discrétion.

2. Utiliser des bouchons pour les oreilles

Les bouchons pour les oreilles font partie de mes essentiels de voyage peu importe où je séjourne. Je suis incapable de m’endormir lorsque le bruit ambiant diffère de ce à quoi je suis habituée.

En auberge de jeunesse, les bouchons servent plus qu’à dormir. Ils te permettent d’éviter les frustrations des réveils qui sonnent tôt ou les voix haut perchées des fêtards qui rentrent aux petites heures du matin.

De plus, tu peux les utiliser dans les aires communes lorsque le volume devient trop élevé et que tu as besoin de calme. Particulièrement si tu portes les cheveux longs et en les plaçant par-dessus tes oreilles, personne ne remarquera que tu portes des bouchons. Cela te permet de passer du temps au salon (aimer la solitude ne veut pas dire vouloir être entièrement seul tout le temps) tout en demeurant dans ta bulle, en lisant par exemple.

Lire plus: Le premier voyage de longue durée et les émotions qui l’accompagnent

fille-portant-des-écouteurs-en-écrivant-dans-un-journal
Photo by Fausto Sandoval on Unsplash

3. Utiliser des écouteurs au besoin

Des écouteurs de qualité sont essentiels pour tout voyageur introverti. Quand on a besoin de tranquilité, il suffit de se les coincer sur les oreilles et ils envoient ainsi un message clair aux gens que l’on n’est pas d’humeur à converser.

Lire plus: Mes idées cadeaux pour voyageurs, édition 2021

4. Éviter de cuisiner ses repas aux heures les plus achalandées

La cuisine d’une auberge de jeunesse est un endroit occupé puisque préparer soi-même ses repas offre des possibilités d’économie appréciables. Et tu ne devrais pas t’en passer.

Évidemment, si tu choisis de cuisiner tes repas aux heures où le trois quart de l’auberge s’y trouve, cela peut vite te submerger. L’action, le bruit, les rires, le small talk, tout cela s’avère vite suffocant pour une personne réservée.

Ainsi, il suffit d’adapter ton horaire. Passe en cuisine lorsque tout le monde s’en va au salon pour la soirée. Ou encore commence plus tôt et au moment où la cuisine sera envahie, tu pourras tranquillement savourer ton repas à la salle à manger avec quelques personnes plutôt que mille.

gang-auberge-de-jeunesse
Photo by Zachary Nelson on Unsplash

5. Éviter « la gang »

C’est ainsi. À chaque auberge de jeunesse s’assemble un groupe de personnes qui se veulent cools. Ils prennent de la place, ils sont bruyants et beaucoup de voyageurs tournent autour pour s’immiscer dans le groupe.

Cela crée une pression sur les personnes introverties qui peuvent se sentir indimidées devant ce type de personnalité ou encore qui pensent qu’ils doivent à tout prix faire partie de cette bande.

Or, ce n’est pas le cas. Éloigne-toi un peu du brouhaha qui les entoure et tu remarqueras d’autres voyageurs plus tranquilles vers qui tu peux aller.

Ceci m’amène au conseil numéro 6.

6. Repérer les autres voyageurs solo

Les groupes ou les gens qui voyagent entre amis, à trois ou quatre, ne représentent pas les personnes avec qui un introverti se sent le plus à l’aise.

Pourtant, et je l’ai mentionné plus haut, apprécier la solitude ne signifie pas que l’on veuille toujours être seul ou que l’on n’a pas besoin de contacts humains. Comme tout le monde, un introverti déprimera s’il passe vingt-quatre heures sur vingt-quatre sans discuter avec quelqu’un. Nous ne sommes pas des ermites, quand même!

Il faut simplement sélectionner vers qui tu as envie d’aller. Ainsi, repérer les voyageurs solo est la meilleure façon de se faire de nouveaux amis sans que cela deviennent accaparant ou trop intense.

Rejoins des milliers de lecteurs!

Gratuit-6-pages-à-imprimer

Ce blogue met de l’avant les voyages loin des foules et inspire les personnalités réservées à explorer le monde.

Envie d’obtenir un accès prioritaire à tous mes conseils et astuces?

Abonne-toi au blogue et reçois toutes les nouvelles publications par courriel. Tu recevras également ma check-list de planification de voyage, un organisateur d’itinéraire et un budget voyage. Tout cela est gratuit!

7. Sourire et offrir son aide

Entamer une conversation et parler à un pur inconnu est un effort pour un introverti. Nous ne sommes pas antisociaux ou timides bien qu’on nous dépeigne souvent ainsi. Cependant, les introvertis détestent le small talk et les conversations insipides. Et comme tout début de relation commence par un certain small talk, cela peut parfois être… compliqué!

Cependant, n’oublie pas que le rythme effréné des voyages tend à diminuer le small talk. Puisque les gens se sentent pressés par le temps lorsqu’ils font des rencontres en voyage, ils vont direct au but. Des conversations plus profondes ont lieu même si on se connaît à peine. Ce genre de situation sociale convient parfaitement aux introvertis qui possèdent une bonne écoute et qui adorent jaser en tête-à-tête de sujets signifiants.

Une bonne façon d’entrer en contact avec un autre voyageur, dans une auberge de jeunesse, est simplement de rester souriant et avenant et d’offrir son aide. Quelqu’un a oublié sa crème solaire, son chasse moustique ou n’a plus de sachet de thé? Si tu es en mesure d’offrir ce dont la personne a besoin, saute sur l’occasion. C’est un moyen facile et efficace de débuter une conversation.

8. Profiter d’une activité de groupe organisée

Plusieurs auberges de jeunesse proposent des excursions et, souvent, elles se font en petit groupe. Cela est une excellente occasion pour des gens réservés de côtoyer d’autres voyageurs tout en ayant un prétexte pour rentrer lorsque la sortie est terminée.

Ceci te permet de faire de nouvelles rencontres tout en sachant qu’il y aura une fin et que tu auras le temps de décompresser en solitaire par après.

Lire plus: 10 excellentes raisons de faire un tour Contiki une fois dans sa vie

activité-de-groupe
Photo by Luke Porter on Unsplash

9. Dire oui la première fois qu’on te propose une activité

En tant qu’introverti, il faut apprendre à dire oui et à se laisser tenter. Accepter la première proposition qui passe permet de casser la glace et de se sentir un peu plus à sa place à l’auberge de jeunesse où l’on est atterri.

Le lendemain, c’est déjà plus facile de déambuler dans les aires communes puisque tu connais quelques personnes. Tout en vaquant à tes occupations, la possibilité de converser ou de faire une promenade dans la ville avec quelqu’un d’autre est là.

10. Rester plusieurs nuits au même endroit

Il est ardu pour un introverti de changer souvent d’auberge de jeunesse, car à chaque endroit il faut recommencer à zéro. Recommencer les présentations, recommencer le small talk, recommencer à se tailler une place, recommencer à sonder le terrain et comprendre comment les choses fonctionnent avant de s’engager, etc.

Le slow travel convient parfaitement aux voyageurs introvertis et séjourner plusieurs nuits dans la même auberge facilite grandement un voyage.

11. Éviter les auberges qui ont des grands dortoirs

La taille des dortoirs varie. J’ai parfois eu la chance de tomber sur des dortoirs ne comptant que quatre lits et la malchance de me retrouver entourée d’une soixantaine de filles.

Je te recommande vivement de vérifier la grandeur des dortoirs avant de faire une réservation afin d’éviter les mauvaises surprises. Il y a de quoi se sentir submergé dans un grand dortoir et, personnellement, j’ai trouvé l’expérience déroutante et déboussolante. Une douzaine de lits est probablement le maximum qu’une personne réservée puisse supporter tout en demeurant saine d’esprit.

Lire plus: 11 erreurs commises en voyageant que tu devrais éviter

voyage-introverti-auberge-de-jeunesse
Photo by Clarisse Meyer on Unsplash

Survivre aux auberges de jeunesse en tant qu’introverti: Mot de la fin

Somme toute, tu n’as pas à hésiter à choisir les auberges de jeunesse comme hébergement lors de tes voyages si tu es introverti. L’expérience nous fait quelque peu sortir de notre zone de confort au début, mais on s’y habitue et on trouve vite des stratégies pour évoluer dans cet univers tout en respectant ses besoins et sa personnalité.

Y a-t-il d’autres trucs et astuces auxquels je n’ai pas songés pour survivre aux auberges de jeunesse en tant qu’introverti? As-tu des interrogations ou des doutes? Il me fera plaisir de te lire en commentaire!

En-tête de l’article: Photo by Marcus Loke on Unsplash

Cheers for reading!

Rejoignez les 831 autres abonnés

6 commentaires sur “Comment survivre aux auberges de jeunesse en tant qu’introverti

  1. Lorsque nous partons en voyage, le confort des lits est très important, car nous avons besoin de bien nous reposer pour affronter la journée avec énergie.

J'adore lire les commentaires! N'hésite pas!