Choisir une destination voyage avec son adolescent(e)

choisir-une-destination-voyage

Voyager avec des adolescents peut s’avérer compliqué. Leurs intérêts, leurs motivations et leur niveau d’énergie (ugh!) ne correspondent pas nécessairement à ceux de leurs parents. Or, voyager reste formateur, particulièrement à cette période charnière de l’adolescence. Comment choisir une destination voyage qui conviendra à son adolescent? Voici toutes mes astuces!

Lire plus: 12 raisons de voyager avant la fin de tes études

Cette page contient des liens affiliés. Cela veut dire que si tu effectues un achat ou une réservation, je recevrai une commission (sans que cela ne te coûte un sou de plus). Ceci me permet de garder le contenu de ce blogue gratuit.

9 astuces pour choisir une destination voyage avec son adolescent(e)

Voyager en famille représente un défi en soi. S’il est plus simple de partir avec un ado qu’avec un bébé, il n’en demeure pas moins que les sautes d’humeur, les batailles contre l’éternel « il n’y a rien d’intéressant » et briser l’attrait des écrans représentent des défis typiques des voyages avec adolescents.

Ma fille a enfin atteint cet âge où je peux partir seule sans culpabilité ni inquiétude. De plus, elle est également à l’âge où je me sens à l’aise de l’emmener pour un voyage mère-fille et de la faire participer aux décisions.

Et quelle est la première décision de tout voyage? Le choix de la destination! En me basant sur ma propre expérience, voici mes conseils pour choisir une destination voyage en impliquant son adolescent(e).

1. Ne pas tout de suite imposer de limites

Avant tout, il importe de laisser son adolescent rêver. Imposer des limites dès le départ est démoralisant, particulièrement pour un ado qui aura comme réflexe de clamer qu’on le brime et qu’on ne l’écoute pas. Laisser son ado s’exprimer et partager ce dont il a envie est primordial.

Ainsi, lorsque j’ai annoncé à ma fille que j’aimerais bien l’emmener avec moi quelque part durant les vacances de Noël, j’ai patiemment écouté son envie de faire un voyage de plage en acquisant. Et quiconque me connaît sait que les voyages de plage, ce n’est vraiment pas mon fort… !

choisir-une-destination-voyage
Photo by Christian Lue on Unsplash

2. Se montrer à l’écoute de ce dont son ado n’a pas envie

Ma fille a été très claire dès le départ: Elle ne veut ni aller à un endroit qui implique énormément de marche, ni là où il fait froid (elle faisait référence à son voyage en Islande au coeur de l’été…), ni quelque part où on passerait des heures en voiture à contempler des beaux paysages.

Je sais, le premier réflexe est d’abandonner et de se dire aussi bien rester à la maison. 😉

Toutefois, il importe que l’adolescent sente que l’on est à son écoute. Il faut noter ses réserves.

3. Le ou la faire participer à la recherche

Les adolescents ont besoin d’exercer un certain contrôle et de voir qu’on leur fait confiance. Une fois leurs désirs clairement exprimés, il est à propos de leur demander de rechercher et de choisir une destination qui corresponde à leurs critères.

Bien sûr, la recherche sera sommaire. Il ne faut pas s’attendre à ce qu’il ou elle y consacre des heures. Néanmoins, il ou elle sera en mesure de proposer quelques choix de destinations qui l’interpellent.

C’est ainsi que ma fille a questionné Siri et Google au sujet des meilleures destinations de plage avec animaux exotiques. Elle m’a par la suite remis une liste contenant Bora Bora et plusieurs îles des Caraïbes. Voilà qui m’amène à la prochaine étape.

atlas-ouvert-et-lunettes
Image by Dariusz Sankowski from Pixabay

4. Introduire la contrainte de temps

C’est ici que l’on crève gentiment la bulle de son ado. De façon réaliste, on n’a pas le temps de se rendre et de revenir de Bora Bora en sept jours, par exemple. En discutant et en présentant des faits clairs, le processus d’élimination s’enclenche et l’adolescent peut barrer lui-même certaines destinations de sa liste.

5. Parler d’argent

Puis, vient le temps de parler de la contrainte budgétaire. Ici, je suggère la transparence. On présente clairement le budget dédié au voyage à son adolescent(e) à qui on demande de faire une recherche de prix de billets d’avion et d’hébergement pour qu’il ou elle puisse constater si ses suggestions tiennent la route.

On les guide dans les sites à privilégier pour une recherche rapide, soit Skyscanner pour une idée de prix de vol et Booking.com pour une idée globale du coût de l’hébergement.

Ma fille a ainsi saisi que choisir une destination voyage dans les Caraïbes en janvier ne cadrait pas nécessairement dans mon budget voyage. (Et sa petite liste s’amenuisait de plus en plus…!)



Booking.com

Rejoins des milliers de lecteurs!

Gratuit-6-pages-à-imprimer

Ce blogue met de l’avant les voyages loin des foules et inspire les personnalités réservées à explorer le monde.

Envie d’obtenir un accès prioritaire à tous mes conseils et astuces?

Abonne-toi au blogue et reçois toutes les nouvelles publications par courriel. Tu recevras également ma check-list de planification de voyage, un organisateur d’itinéraire et un budget voyage. Tout cela est gratuit!

6. Faire une liste d’intérêts

Une fois que les contraintes de temps et d’argent ont été énoncées, le découragement est palpable. L’ado bougonne, maugrée que ça ne sert à rien et que tout ce qui l’intéresse est impossible.

Cependant, il existe d’autres façons de choisir une destination voyage. Plusieurs gens se déplacent en fonction de leurs intérêts. Quelles sont les passions de son ado? Qu’apprécie-t-il ou elle plus que tout, qu’est-ce qui le ou la fait tripper?

En discutant avec ma fille, nous avons dressé une courte liste de ce qu’elle aimait par-dessus tout: Stranger Things, Harry Potter, le dessin et la bande dessinée ainsi que les animaux.

7. Choisir une destination voyage en fonction de ces intérêts

Dans le cas de ma fille, sa première idée de voyage de plage s’est étiolée. D’abord parce que je n’étais pas d’accord pour séjourner sur un resort, prisonnière de l’aller-retour entre ma chambre, la plage et le buffet, mais aussi parce que nous partions en janvier et que les destinations sud sont particulièrement dispendieuses à cette période de l’année.

Ainsi, en se basant sur ses intérêts, ma fille a de nouveau fait une recherche de destination. Et c’est là qu’elle a découvert qu’elle pourrait visiter Londres et y faire une panoplie d’activités reliées à Harry Potter. Nous étions enfin sur la bonne voie!

Londres, en janvier, est plus abordable qu’à d’autres moments de l’année. Puis, pour des Canadiennes, la température ne paraîtra pas trop froide comparé à notre hiver. Enfin, Londres coche toutes les cases en ce qui concerne les réserves de mon adolescente: on ne marchera pas des kilomètres, on n’y sera pas pour voir des paysages et on ne parcourera aucune longue distance en voiture.

Et voilà! Choisir une destination voyage était enfin réglé! (Toutefois, je ne suis pas tout à fait rendue au mot de la fin!)

carnet-voyage-lunettes-plante-et-café-sur-une-table
Photo by That’s Her Business on Unsplash

8. Ne pas oublier ses propres envies

Tel que je l’ai mentionné, malgré que je me sois montrée extrêmement ouverte aux idées de ma fille et à ses envies, il y avait certains aspects qui demeuraient non négociables et qu’elle devait accepter: le budget et le fait que j’étais contre l’idée de séjourner dans un tout-inclus, entre autres.

De plus, lorsque la destination de Londres s’est imposée, j’ai expliqué à ma fille que même si la majorité des activités conviendraient à ses goûts, je tenais personnellement à accomplir certaines choses comme assister à un musical et visiter le musée du London Bridge où je ne suis jamais montée auparavant. (Évidemment, comme j’ai visité Londres plus de fois que je puisse compter, bâtir un itinéraire autour des intérêts de mon ado n’exige pas d’énormes sacrifices de ma part.)

Bref, même si faire participer l’adolescent(e) au processus et au choix est hyper important, il ne faut pas s’oublier dans tout cela. Il importe d’y trouver son compte également.

9. Mettre les choses au clair avant de réserver

Avant de réserver quoi que ce soit, on présente à son adolescent(e) les difficultés reliées à son choix de destination. On ne peut évidemment pas tout prévoir, mais dans la mesure du possible, on explique les aspects négatifs de la destination sélectionnée afin que son ado sache clairement dans quoi il ou elle s’embarque.

Ma fille devait donc savoir que les chambres d’hôtel à Londres sont particulièrement petites et modestes; que l’on devrait se déplacer en autobus ou en métro; qu’il serait possible que l’on marche une trentaine de minutes pour se rendre d’un site à l’autre, car c’est souvent plus rapide que le tube; enfin, nos repas seront principalement en take-out et non au restaurant dû au coût de la vie en Angleterre.

Et si ton adolescent(e) accepte toutes ces contraintes, le reste t’appartient en tant que parent: procéder aux réservations et sortir la carte de crédit…! 😉

Tu pars en voyage bientôt?

Voici les ressources que j’utilise le plus:

*Certains de ces liens sont affiliés. Cela veut dire que si tu effectues un achat ou une réservation, je recevrai une commission (sans que cela ne te coûte un sou de plus). Ceci me permet de garder le contenu de ce blogue gratuit.

Choisir une destination voyage: Mot de la fin

Choisir une destination voyage avec un(e) adolescent(e) exige de la patience. Toutefois, cela en vaut grandement la peine afin de s’assurer que le voyage plaira à tous. Lâcher prise et leur faire confiance s’avère également payant pour la relation parent-enfant. Qu’en penses-tu? As-tu d’autres suggestions à ajouter en commentaire?

En-tête de l’article: Image by Jacquelynne Kosmicki from Pixabay

Cheers for reading!

8 commentaires sur “Choisir une destination voyage avec son adolescent(e)

  1. Il ne serait pas complètement faux de dire que mes prochaines vacances avec ma fille seront le tour de Miraculous (son émission préférée), alors je compatis !

    1. 😆 Je suis juste vraiment heureuse qu’au final, je ne sois pas obligée d’aller visiter l’épicerie où Eleven achète ses gaufres dans Stranger Things…! 😂

  2. Avec 1 jeune adulte et 2 ados, ce n’est pas tjs simple de contenter tout le monde mais j’y arrive quand même ^^ L’année prochaine, on partira en Alsace donc ça sera des balades et des visites de châteaux/musées (ils y vont depuis tous petits donc ils aiment ça) et une belle sortie à Europapark, même si clairement, les grands 8, ce n’est plus pour nous 😀

  3. Très intéressant. Avec nos fils, on a fait plusieurs voyages…plage et sur la route aussi. Un de ces voyages avaient été presque tout planifié par notre fils ainé qui avait 18 ans. Nous avions fait plusieurs arrêts dans des villes des USA pour voir des parties de baseball. Heureusement que j’aime (j’aimais) ca… Ce fiston est devenu journaliste de sport alors tu vois que c’était important pour lui. Ca reste pour nous 4 un voyage dont nous parlons encore souvent. On est souvent allé au Mexique aussi et pour eux c’est aussi de bons souvenirs. Finalement ils ne se rendent pas toujours compte de la chance qu’ils ont de pouvoir voyager alors que plusieurs familles ne partent jamais en voyage.

    1. C’est vrai qu’ils ne réalisent pas leur chance!
      Ce voyage aux États-Unis a vraiment dû être une bonne expérience! Ça laisse tellement de beaux souvenirs!

J'adore lire les commentaires! N'hésite pas!